daimyo-kairo.com
Image default
Immobilier

Les dessous du métier de coach immobilier

Les dessous du métier de coach immobilier
Notez cet article

Faire appel à un coach immobilier est une solution avantageuse pour les propriétaires qui souhaitent se séparer de leur bien mais qui peinent à trouver un acquéreur. Quels sont les caractéristiques de ce métier et quels sont les critères de sélection d’un professionnel ?

Les missions d’un coach immobilier

Le métier de coach immobilier, qui a vu le jour en Amérique du Nord, est aujourd’hui en plein boom en Europe. Le rôle du coach en immobilier est de conseiller le propriétaire d’un bien qui ne veut pas passer par un agent immobilier pour la vente de ce dernier, et ce en lui indiquant la meilleure stratégie à adopter. Il se déplace pour estimer le bien et prendre des photos qui serviront à mettre le bien en valeur. Il tient compte de l’état du bien et de la situation du marché local pour fixer le prix.

Le coach immobilier prend également en charge la rédaction et la diffusion de l’annonce, répond aux appels téléphoniques et aux e-mails afin de présélectionner les acquéreurs potentiels. Il conseille le propriétaire sur les visites et montre ce qu’il convient de mettre en avant et ce qu’il faut dire aux personnes intéressées. Il délivre aussi des conseils en home staging, une technique qui consiste à transformer un appartement ou une maison afin que tous les acheteurs potentiels s’y sentent bien et s’y projeter dès la première visite.

Sans intervenir dans les négociations, un coach immobilier accompagne son client pour que la transaction se fasse dans de bonnes conditions et dans des délais raisonnables. Il peut s’occuper des aspects juridiques qui prennent du temps et qui rebutent certaines personnes. Il est à noter qu’un coach immobilier peut aussi aider un acheteur dans ses recherches, mais toujours selon les mêmes principes d’intervention qu’avec un vendeur.

Comment reconnaître un bon coach immobilier ?

Un bon coach immobilier doit posséder des qualités humaines et professionnelles : sens du relationnel, capacité d’écoute et de compréhension des clients et de leurs attentes, sens de la diplomatie, sens commercial, goût du challenge, réactivité… Naturellement, des compétences juridiques et une connaissance pointue du domaine immobilier figurent parmi les critères de sélection d’un coach immobilier.

En règle générale, les tarifs appliqués par un coach immobilier sont bien inférieurs à ceux d’un agent immobilier. En effet il demande au propriétaire du bien un pourcentage compris entre 2,5% et 4,5% du prix de vente final, contre 6 à 8% pour un agent immobilier. La rémunération peut également être forfaitaire, entre 1000 et 3000 euros en fonction du bien. Dans d’autres cas, il peut toucher des frais de prospection, mais la grande majorité des professionnels ne l’exige pas.

Related Articles

Tout savoir sur les grandes lois immobilières en vigueur en France

Claude