daimyo-kairo.com
Image default
Santé

Avoir une couverture santé en étudiant à l’étranger

Avoir une couverture santé en étudiant à l’étranger
Notez cet article

Une assurance santé est essentielle si vous pensez réaliser un stage ou vos études à l’étranger. A l’étranger, prendre en charge vos dépenses en matière de santé et rembourser vos frais médicaux ne se font pas automatiquement. Pour recouvrir l’ensemble de vos dépenses à ce sujet, il est nécessaire que vous ayez une assurance idéale. Selon votre situation étudiante et le lieu de votre stage ou vos études, de nombreuses mutuelles de santé sont disponibles, pour connaître vos droits et les démarches nécessaires, informez-vous.

Opter pour l’assurance santé pour les étudiants à l’étranger

En partant faire vos études en Europe, procurez-vous auprès de votre mutuelle étudiante sans aucun paiement la CEAM ou Carte Européenne d’Assurance Maladie. En séjournant dans l’Union européenne, en Suisse, en Norvège, en Islande et dans le Liechtenstein, cette carte vous fera bénéficier d’une prise en charge de l’ensemble des soins durant une année. Dans le pays cible, plus aucune démarche dans les établissements de santé publique ne sera à entreprendre. Néanmoins, cette carte ne garantie par une assurance maladie suffisante, attendre pour avoir un rendez-vous est interminable et les établissements de santé privée ne valident pas la CEAM. En étudiant en dehors des pays européens, la protection sociale dépend de votre pays cible. Vous avez le choix entre :

  • L’agrément à la CFE ou Caisse des Français à l’Étranger
  • L’inscription auprès du bureau de Sécurité sociale pour étudiants du pays d’accueil ou de la politique d’assurance sociale collective.
  • La souscription à une mutuelle internationale au premier euro.

En ce qui concerne ce dernier point, en dépensant 1 euro, vous serez assuré tout en profitant des autres cautions comme la couverture partie civile vie privée, la couverture retour. Profitez également des prestations tierces payantes et du paiement direct des coûts d’hospitalisation indispensables à l’étranger. Lorsque vous serez revenu en France, la Protection sociale française vous donne une indemnité des soins non acquittés, il faut juste exposer à la couverture maladie vos factures.

Le cas particulier de la prise en charge des étudiants âgés de 20 ans tout au plus

Les étudiants de moins de 20 ans peuvent encore profiter des indemnisations de la caisse de couverture santé de leurs parents même en partant étudier à l’étranger. Cependant, les conditions ci-dessous doivent être remplies à l’amiable, il s’agit :

  • De l’adhésion à un établissement préparatoire pour un diplôme officiel
  • De la procuration d’un certificat de scolarité
  • Du retour en France au moins une fois durant l’année universitaire.

Les dépenses médicales en urgence doivent être réglées sur place. Il est nécessaire de garder les justificatifs de paiement pour bénéficier du remboursement par la mutuelle de santé lors du retour en France. Dans le cas où les frais de santé sont exorbitants dans la plupart des pays, l’étudiant français possède un reste à charge important.

L’assurance sociale durant un stage

En ayant un contrat de stage passant dans l’Union Européenne, vous profitez des droits similaires à ceux des étudiants. Vos dépenses sont prises en charge par la Carte Européenne d’Assurance Maladie. Cependant, pour un stage hors des pays européens, il n’y a que les soins nécessaires qui auront un remboursement. Gardez au moins vos factures pour que votre couverture étudiante vous rembourse. Comme pour les étudiants, pour avoir une subvention des frais de soins élevés à l’étranger, vous devez vous souscrire à une complémentaire santé. Toutefois, en étant rémunéré lors de votre stage, votre cotisation subira une hausse. Pour plus de recommandations, cliquez sur assurances complémentaires santors.

 

Related Articles

Quels sont les usages de la propolis ?

Claude

Pourquoi et comment aller en accueil de jour ?

Claude